À la veille des élections européennes qui auront lieu dimanche 26 mai, il pourrait être sage de prier pour les responsables du paysage politique.

Les élections européennes occupent les esprits. En France, elles auront lieu ce dimanche 26 mai. Au total, 34 listes sont en lice, qui comptent 79 candidats chacune. Pour Emmanuel Macron, ce scrutin est crucial : c’est en effet le premier grand test électoral depuis son entrée à l’Elysée en 2017. En choisissant une liste, les électeurs sont invités à s’exprimer sur l’Europe qu’ils souhaitent. Quel modèle économique, social, culturel et spirituel choisissent-ils pour celle qu’on surnomme encore le « vieux continent » ? Les évêques de France eux-mêmes ont appelé les catholiques à se prononcer sur cette question.

« Les chrétiens doivent prier pour les gouvernants »

À la veille de cet temps fort, pourquoi ne pas prier pour nos responsables politiques ? Le Pape invite les fidèles à le faire, affirmant que les gouvernants ont besoin du soutien de ceux qu’ils dirigent. « Les chrétiens doivent prier pour les gouvernants », martelait-il le 18 septembre 2017 lors d’une homélie à Sainte-Marthe. Saint Paul lui-même le recommande dans sa première lettre à Timothée : « J’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité. Cette prière est bonne et agréable à Dieu notre Sauveur ». (1Tm 2, 1-3).

 

Ainsi, la Ligue de prière du Bienheureux Charles d’Autriche pour la paix entre les peuples propose de prier pour ses responsables politiques par l’intermédiaire du bienheureux Charles d’Autriche. Dernier empereur d’Autriche et roi de Hongrie, il a inlassablement défendu la paix pendant la Première Guerre mondiale. Ceux qui le souhaitent pourront également s’inspirer de cette prière, d’après saint Clément de Rome :

Seigneur, tu as donné le pouvoir à nos chefs, sur la terre. Accorde-leur la santé, la paix, la concorde et la stabilité pour qu’ils exercent sans erreur la souveraineté que tu leur as octroyée. Dirige, Seigneur, leur conseil, suivant ce qui est bien, suivant ce qui est agréable à tes yeux, afin qu’ils exercent avec piété, dans la paix et la mansuétude, le pouvoir que tu leur as donné, et reçoivent tes faveurs. Seul, tu as la puissance de réaliser ces choses et d’en procurer de plus grandes encore.

Amen

 

Suite de l'article sur Aleteia