FRÉDÉRIC SCHEIBER / HANS LUCAS / AFP

Une centaine de tombes a été profanée dans la nuit de samedi à dimanche au cimetière Terre Cabade, à Toulouse (Haute-Garonne)

Un spectacle désolant. Une centaine de tombes a été profanée dans la nuit de samedi à dimanche au cimetière Terre Cabade, à Toulouse. Au petit matin, c’est le gardien qui, prenant son service, a constaté que des crucifix, des plaques, des colonnes et des vases avaient été projeté dans les allées. Une tombe a été éventrée.

« C’est véritablement indigne et nous allons porter plainte », a fait savoir Jean-Luc Moudenc, le maire de la ville, qui s’est rendu sur place. Des agents de la police technique et scientifique procédaient dimanche matin aux premières constatations dans le cimetière qui a été fermé au public. Aucune inscription n’a été découverte. Les services municipaux sont en train d’inventorier les tombes touchées pour prévenir les familles.

Source Aleteia