NOTRE DAME
Ludovic Marin | AFP

Ce samedi 15 juin, deux mois jour pour jour après l’incendie qui a ravagé partiellement Notre-Dame, une messe va être célébrée dans la cathédrale. Aleteia fait le point sur cet événement symbolique.

Pourquoi samedi 15 juin ?

La première messe dans Notre-Dame sera célébrée ce samedi 15 juin à 18h00 à l’occasion de la Fête de la dédicace de l’autel de la cathédrale, c’est-à-dire la fête qui commémore la consécration de l’autel de la cathédrale. Mgr Jean-Marie Lustiger avait consacré le nouvel autel de Notre-dame le 16 juin 1989. Cela fera également deux mois jour pour jour que l’incendie a ravagé l’édifice.

Où la messe va-t-elle être célébrée ?

« La messe aura lieu dans la chapelle axiale pour des raisons évidentes de sécurité », a indiqué le diocèse. Cette chapelle se situe tout au fond du sanctuaire, derrière l’autel et la grande croix miraculeusement épargnée pendant le sinistre. C’est dans cette chapelle que sont exposées les reliques de la couronne d’épines. En parallèle, si cette messe constitue un événement symbolique fort, la création « dès que les conditions de sécurité le permettront » d’un sanctuaire dédié à la Vierge Marie sur le parvis de la cathédrale l’est tout autant. Ce dernier devrait occuper la moitié du parvis. L’objectif est bien « que l’on puisse habiter le parvis et que les gens se rendent compte que Marie est là et qu’elle sort pour accueillir les gens », a confié Mgr Chauvet à Aleteia. Il n’hésite d’ailleurs pas à clamer : « Il ne faut pas oublier que l’affectataire demeure l’affectataire. La cathédrale reste la cathédrale ».

LUDOVIC MARIN | AFP
L'intérieur de Notre-Dame de Paris au lendemain de l'incendie.

Qui va y participer ?

Pour des raisons de sécurité, une trentaine de personnes (clercs, laïcs, techniciens et médias inclus) sont autorisées à participer à cette célébration. La messe sera célébrée par l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit. Quelques salariés et des bénévoles de la Fondation Notre-Dame devraient également être présents, ainsi que des prêtres et des ouvriers travaillant sur le chantier de restauration.

Où suivre la célébration ?

La messe sera retransmise en direct sur KTO de manière à ce que les « chrétiens puissent y participer et communier ».

 
Source Aleteia