ROSARY
Manyhailmarysatatime | Instagram | Fair Use

Instragrameuse, blogueuse et maman de six enfants, l'américaine Kristin a décidé d'utiliser les réseaux sociaux pour réciter le chapelet avec ses followers tous les matins en direct. Son but ? Parvenir à faire prier 100 millions de personnes avec elle le même jour. Rencontre.

La prochaine fois que vous déplorerez les dangers des médias sociaux, rappelez-vous cette action de Kristin : depuis six mois, tous les matins à 6h45 (CT – fuseau horaire central en Amérique du Nord) 200 personnes prient le chapelet en direct sur Instagram, via le compte @manyhailmarysatatime. Chaque jour, Kristin propose à un autre invité de se joindre à la prière afin d’élargir sa communauté de « priants ». De nombreux participants publient en direct des intentions de prière, auxquelles d’autres répondent par des émoticônes sous forme de cœur ou de mains jointes pour la prière. Plus tard dans la journée, 1.500 à 2.000 personnes « suivent » et récitent à leur tour le rosaire. Aleteia a demandé à Kristin, l’initiatrice de ce projet, comment l’idée de lancer ce chapelet au quotidien sur Instagram lui est venue et comment sa vie a changé depuis.

Aleteia : Comment avez-vous expérimenté la puissance de la prière du chapelet dans votre vie ?
Kristin : Nous avons commencé à réciter le chapelet ensemble en famille il y a sept ans. Cela nous a apporté à tous beaucoup de paix intérieure et de joie. Même lorsque nous traversions des épreuves difficiles, nous savions que Marie s’occupait de nous. Et elle l’a fait. Il y a eu une période où nous ne pouvions plus rembourser l’hypothèque sur notre maison, des journées où nous ne savions même pas comment nous allions survivre matériellement jusqu’au soir… Elle nous a toujours guidé, nous ne nous sommes jamais sentis abandonnés.

 

Suite de l'article sur Aleteia