The Holy Family with a Bird


Bartolomé Esteban Murillo (1617–1682)

Quoique d’institution récente, cette fête prend une importance particulière alors que les attaques sur la famille se font de plus en plus nombreuses.

Le calendrier liturgique se déroule sous nos yeux, sans que nous y prêtions toujours une grande attention. Ainsi de la fête de la Sainte Famille, célébrée le dimanche qui suit Noël — elle l’était le dimanche après l’Épiphanie jusqu’à la réforme liturgique de 1969 — et sur laquelle il est bon de s’attarder. Deux papes contemporains firent beaucoup pour la diffusion de cette fête dans le monde entier. Léon XIII tout d’abord, qui avait très tôt placé son pontificat sous la protection de saint Joseph et qui instaure en 1893 la liturgie de la fête de la Sainte Famille. Celle-ci faisait alors l’objet d’une vénération particulière au Canada français, dans le sillage des confréries de la Sainte Famille promues par Mgr François de Laval au XVIIe siècle. Puis Benoit XV décida en 1921 d’étendre cette fête à l’Église universelle, c’est-à-dire aux communautés catholiques du monde entier. Le Concile Vatican II, et la réforme liturgique qui suivit, confirmèrent l’importance de cette fête.
 
Suite de l'article sur Aleteia