« Il est nécessaire et urgent de revenir à la normalité de la vie chrétienne » malgré la pandémie de Covid-19, a déclaré le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements, dans une lettre intitulée “Revenons avec joie à l’Eucharistie !” rendue publique le 12 septembre 2020 sur Vatican News.

Comme en témoigne l’actualité récente, la pandémie de Covid-19 est partie pour s’installer. Si le contexte est donc bien particulier, « il est nécessaire et urgent de revenir à la normalité de la vie chrétienne », a martelé le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements, dans une lettre intitulée “Revenons avec joie à l’Eucharistie !” rendue publique le 12 septembre 2020 sur Vatican News. Dans cette missive envoyée aux présidents des Conférences épiscopales, il rappelle que les retransmissions de la messe en ligne ne sauraient se substituer à l’Eucharistie.

La dimension communautaire de la vie chrétienne, explique le haut prélat, a un sens théologique : « Dieu est la relation des personnes dans la Très Sainte Trinité ». En opposition aux païens, les chrétiens ont donc très tôt construit des lieux « où les fidèles pourraient se reconnaître comme communauté de Dieu » et dans lesquels leur présence est attendue.

Dès que les circonstances le permettent, il est donc « nécessaire et urgent de revenir à la normalité de la vie chrétienne, qui a le bâtiment de l’église pour foyer », demande le préfet en rappelant que l’Eucharistie reste « le sommet vers lequel tend l’action de l’Église et en même temps la source d’où émane toute sa force ». Si les chrétiens ont accepté ce temps de jeûne eucharistique, il faut revenir à présent au Christ avec « avec un désir accru » afin d’évangéliser.

Suite de l'article sur Aleteia