À quelques jours de la journée de manifestations contre le projet de loi de bioéthique, qui doit toujours être examiné en deuxième lecture au Sénat, les évêques français invitent « tous les citoyens, spécialement les catholiques, à faire connaître leur opposition aux dispositions annoncées ».

« Un enfant n’est plus accueilli, il est désiré, produit et choisi », regrette le conseil permanent de la Conférence des évêques dans une déclaration rendue publique, ce mardi 6 octobre. Près d’un mois après avoir reçu officiellement plusieurs membres du collectif Marchons Enfants! pour la première fois, les évêques réitèrent leur vive opposition au projet de loi de bioéthique. Cette prise de position n’est pas anodine, à quelques jours d’une des manifestations prévues dans plusieurs villes de France, ce samedi 10 octobre.

Suite de l'article sur Aleteia