À moins de trois mois de la visite du pape François, le parlement irakien a voté une loi reconnaissant officiellement le jour de Noël comme "fête nationale" annuelle. Cette décision avait été annoncée il y a deux ans par le gouvernement, mais elle n'avait pas été suivie d'effet.

Cela faisait des années que l’Église d’Irak appelait le gouvernement à faire de Noël un jour férié. Le 17 octobre dernier, Mgr Louis Raphaël Sako, le patriarche de l’Église chaldéenne dans le pays, avait publiquement réitéré sa demande au chef de l’État, Barham Salih. Près d’un mois plus tard, c’est désormais officiel : à partir de cette année, Noël sera un jour férié sur tout le territoire, comme le rapporte l’agence Fides.

Suite de l'article sur Aleteia