Souhaiter un joyeux Noël aux chrétiens de France n’a pas trouvé sa place dans l’agenda présidentiel.

Pour une fois, tâchons d’être optimiste et tentons d’imaginer la scène… au « Château » ou à La Lanterne, quelques conseillers dûment masqués ou en « distantiel »… Faut-il ou non que « Jupiter », pardon, le Président, présente des vœux à l’occasion de Noël aux Français ? Grave débat. Les partisans du « oui » notent que cela pourrait représenter 1% de plus de bonnes intentions au prochain sondage, surtout chez les catholiques observants.

Suite de l'article sur Aleteia