La Commission mixte paritaire réunie ce mercredi 17 février n’a pas permis de trouver un accord entre députés et sénateurs sur le projet de loi bioéthique. Le texte va repartir pour une troisième – et dernière – lecture à l’Assemblée nationale.

C’est au deuxième sous-sol de l’Assemblée nationale, dans l’une des salles de commission, que le projet de loi bioéthique a poursuivi son chemin législatif ce mercredi 17 février à midi. La commission mixte paritaire convoquée par le Premier ministre composée de sept députés, sept sénateurs et de suppléants, n’a pas duré plus d’une demi-heure. Au cours des quatre prises de parole, celle des présidents des commissions spéciales de l’Assemblée nationale et du Sénat, Agnès Firmin Le Bodo (Agir) et Alain Milon (LR), et des rapporteurs des deux assemblées, Coralie Dubost (LREM) et Muriel Jourda (LR), chacun a pris acte de l’impossibilité d’arriver à un accord. Aucune réunion préparatoire n’avait d’ailleurs été prévue en ce sens en amont de la commission.

Suite de l'article sur Aleteia