À l’heure des jeux en ligne hyper sophistiqués, des séjours à thème, des stages linguistiques et autres offres pour la jeunesse, comment expliquer que pour des centaines de milliers de jeunes scouts en France, rien ne vaut une sortie sous le crachin breton ? De milieux aisés ou fils d’ouvriers, hyper actifs, précoces, cancres, rêveurs ou sportifs accomplis, ce qui unit les scouts est un sens bien ancré du réel et une école de la vie aux vertus uniques.

Tout parent hésitant à inscrire son enfant aux scouts devrait être présent à la descente des cars les ramenant de leur camp d’été dans un coin perdu de l’Hexagone. Jambes griffées, bras hâlés, leurs visages sont rayonnants à la suite de leurs aventures, qu’elles aient eu lieu sous le crachin normand ou la fournaise du Sud de la France.

Suite de l'article sur Aleteia