video du pape

 

Prions pour les médecins et le personnel humanitaire présents en zones de combat qui risquent leur vie pour sauver celles des autres ".

Pape François – Avril 2019

« La présence des médecins, des infirmiers et du personnel de santé dans des zones dévastées par les conflits, est un signe d’espérance. Ce sont des personnes sages, courageuses, bonnes, qui, en suivant leur vocation, travaillent dans des conditions extrêmement dangereuses ». Dans sa vidéo du mois d’avril, le pape argentin demande aux fidèles de prier pour ces professionnels qui risquent leur vie dans les zones de guerre. Pour lui, leur présence est un signe d’espérance fort car ils « manifestent humanité et miséricorde au cœur des guerres ». Ainsi qu’en a témoigné le capitaine Marc Laycuras, militaire français tué le 2 avril dernier au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane.

Une nécessaire compassion

En 2016, alors qu’il s’adressait à des médecins espagnols et latino-américains en visite au Vatican, le successeur de Pierre faisait remarquer que l’engagement d’un médecin ne se fonde « pas seulement sur la science et sur la compétence technique, mais aussi et surtout sur son attitude pleine de compassion et miséricordieuse envers ceux qui souffrent dans leur corps et dans leur esprit ». Il a également eu quelques mots sur la compassion qui est « dans un certain sens, l’âme même de la médecine. La compassion, ce n’est pas éprouver de la peine, mais souffrir-avec ». Le 27 janvier 2018, lors d’une rencontre avec la Croix Rouge italienne, le souverain pontife prenait l’exemple du Bon Samaritain. Celui-ci « ne soumet pas l’homme blessé à aucun examen préalable, il ne le juge pas et ne subordonne pas son secours à des prérogatives morales, ni même religieuses ».

 

Sutie de l'article : Aleteia

Vidéo

 

Source : La vidéo du Pape