À 19 ans, le pakistanais Akash Bashir s’est sacrifié pour qu’un kamikaze n’entre pas dans l’église Saint-Jean. Ce 31 janvier 2022, Mgr Sebastian Shaw, archevêque de Lahore (Pakistan), a annoncéque le Saint-Siège avait accepté Akash Bashir comme "serviteur de Dieu", soit la première étape de la procédure de béatification et de canonisation.

Ce dimanche 15 mars 2015, l’église Saint-Jean, dans le quartier de Youhanabad à Lahore (Pakistan) connaît son affluence habituelle, autrement dit elle est bondée. Un conducteur s’énerve, bloqué devant le portail de fer qui barre l’entrée à la cour sur laquelle donne l’église. Il veut faire entrer son véhicule. Mais alors qu’il descend pour passer la porte, Akash Bashir l’arrête. Le jeune homme de 19 ans a remarqué sa ceinture d’explosifs, et il le plaque contre la porte. S’adressant au terroriste, il lui assure : « Je vais mourir, mais tu ne passeras pas ». 

Suite de l'article sur Aleteia.