Communautés religieuses interdites, arrestation d’un évêque, prêtres contraints à l’exil, processions interdites… Le gouvernement de Daniel Ortega intensifie la répression à l’égard de l’Église catholique au Nicaragua.

Le Nicaragua, nouvel enfer des catholiques ? C’est en tout ce à quoi semble s’échiner Daniel Ortega. Les relations entre l’Église catholique et le gouvernement sont certes tendues depuis 2018, lorsque des manifestants qui réclamaient la démission du président ont trouvé refuge dans des églises. Daniel Ortega a alors accusé l’Église catholique d’être complice d’une tentative de coup d’État. Mais ces derniers mois, c’est une véritable accélération des persécutions que l’on observe.

Suite de l'article sur Aleteia.