Alors que la proposition de loi visant à "renforcer le droit à l’avortement" revient ce mercredi 19 janvier et à quelques mois de l’élection présidentielle, la Marche pour la Vie organisée ce dimanche revêt une importance toute particulière. "La vie continue d’être de plus en plus menacée", assure à Aleteia Aliette Espieux, porte-parole de la Marche pour la Vie. Entretien.

Année après année, ils défendent inlassablement la Vie. Initiée au début des années 1990 pour dénoncer une législation sur l’Interruption volontaire de grossesse (IVG) toujours plus permissive, la Marche pour la Vie, qui rassemble bon an mal an près de 50.000 personnes chaque année d’après les organisateurs, se tient ce dimanche 16 janvier à 13h30 place de Catalogne (Paris). Qu’il s’agisse de l’avortement ou de la fin de vie, « l’acharnement des politiques sur la vie touche tous les milieux », selon la porte-parole du mouvement, Aliette Espieux.

Suite de l'article sur Aleteia.