La Cour suprême des États-Unis vient de donner raison au diocèse de Philadelphie, qui se plaignait que son réseau de crèches et de familles d’accueil soit privé de toute subvention par la municipalité de la ville, sous le prétexte qu’il n’hébergeait pas d’enfants adoptés par des couples de même sexe.

La nouvelle n’a pas fait grand bruit en France, mais elle vaut la peine d’être relevée : la Cour suprême des États-Unis vient de donner raison au diocèse de Philadelphie, qui se plaignait que son réseau de crèches et de familles d’accueil soit privé de toute subvention par la municipalité de la ville, sous le prétexte qu’il n’hébergeait pas d’enfants adoptés par des couples de même sexe. L’affaire est complexe et quelques détails sont utiles pour mesurer la portée de ce verdict. 

Suite de l'article sur Aleteia.