L’obligation du pass sanitaire n’est-elle pas une première forme de notation sociale, visant à séparer les citoyens plutôt qu’à les unir ? C’est l’avis du philosophe Martin Steffens. Pour lui, le discours moralisateur de l’État est moins un appel au civisme qu’une défaite de la morale.

Le philosophe Martin Steffens, qui vient d’écrire un essai sur la crise sanitaire avec Pierre Dulau, Faire face (Première Partie), voit dans les stratégies de lutte contre la Covid le révélateur d’un profond changement de société. Le virus est l’élément déclencheur d’une véritable crise morale et politique, anthropologique et spirituelle, où les principes fondateurs du lien social ont volé en éclat. Pour Aleteia, il livre son analyse de la gestion de la crise sanitaire et ce qu’elle nous dit de l’évolution de la politique et du sens du bien commun.

Suite de l'article sur Aleteia.