Le recours politique aux outils numériques peut avoir les meilleures intentions du monde, il demeure que l’outil technologique est par nature un outil de mesure et de contrôle.

L’allocution du président de la République, le 12 juillet 2021, annonçant des avancées dans l’ordre de l’obligation vaccinale pour les soignants et certaines autres professions, marquera sans doute un tournant dans l’exercice du pouvoir. Bien que dûment vacciné moi-même (deux doses de Moderna), j’observe que nous assistons à une forme de dérive autoritaire des États sous l’influence des technologies du numérique.

Suite de l'article sur Aleteia.