« Fais ce que tu veux sans déranger », telle est la conception de la liberté la plus répandue. C’est oublier que la vraie liberté est un engagement qui se déclenche quand l’amour entre en scène.

« La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres… » D’où vient cette formule ? Est-ce la meilleure définition de la liberté ? Cet adage est issu tout droit des philosophies dits « contractualistes » des Lumières. Comprenez : dans un monde où chacun roule pour soi, et où tous ont les mêmes besoins fondamentaux, si chacun se met en tête de faire absolument ce qui lui plaît, personne n’aura grand-chose, voire rien.

Suite de l'article sur Aleteia.