Le salon "Désir d’enfant" revient pour une deuxième édition, le week-end du 4 et 5 septembre, à Paris. Un événement maintenu en dépit de nombreuses alertes lancées quant à la promotion ainsi faite de la GPA, une pratique interdite en France.

La gestation pour autrui (GPA) est-elle vraiment interdite en France ? Ce week-end, samedi 4 et dimanche 5 septembre, se tient la deuxième édition du salon « Désir d’enfant » à Paris, Porte de Champerret. « Véritable lieu d’échange et de partage, Désir d’Enfant vous offre l’opportunité de rencontrer personnellement, dans un environnement discret et sécurisé, les principaux acteurs mondiaux de la fertilité », peut-on lire sur le site de l’événement. Parmi ces acteurs on retrouve des cliniques qui promeuvent des PMA sans limite d’âge, d’autres qui ont recours à la méthode ROPA (pourtant interdite en France)… ainsi que des entreprises de GPA, une pratique également interdite en France.

Suite de l'article sur Aleteia.