Ce livre est fondé sur le sud arboricole des Hautes-Alpes, les secteurs de Laragne, Ribiers, Ventavon, La Saulce, en présentant les conditions de vie, selon le sous-titre, des "travailleurs de nationalité étrangère en arboriculture": Espagnols, Portugais, Polonais, et autres pays d'Europe, ainsi que Nord-Africains: Tunisiens, Marocains,.. Mélanie Bérard s'appuie sur une documentation très fouillée et sur son enquête menée directement, en 2016, auprès de ces travailleurs. L'arboriculture est l'un des secteurs clés de l'économie haut-alpine, et les réalités de la vie quotidienne de ces travailleurs est peu connue, du fait de leur labeur est discret et qu'ils sont peu organisés entre eux ou représentés.

M. Bérard met en lumière les incidences des politiques migratoires sur le parcours des travailleurs qu'elle a interrogés à propos de leur embauche et de leurs conditions de vie et de travail. Elle fait apparaître leurs difficultés concrètes sur le plan économique, le logement, l'accès aux droits (problème de langue,..), les perspectives d'avenir, le manque de lieux d'accueil, d'information et de représentation,... L'auteur articule son analyse sur le niveau "local" haut-alpin et le niveau "global" de l'agriculture ou arboriculture européenne, en référence à la "loi Montagne" (1985), actualisée récemment sur le logement des travailleurs saisonniers.

Une abondante bibliographie fait de ce livre un précieux outil de travail en même temps qu'il suscite une forte prise de conscience pour la population permanente comme pour les responsables locaux et les acteurs de la vie sociale ainsi que les diverses communautés (paroissiales,..).

P. Pierre Fournier.

 

Editions transhumances et MJC de Briançon

 

 

 melanie berard

 

Mélanie Bérard est chargée de mission à la MAPEmonde, le service établi à la MJC de Briançon qui s’occupe de l‘accueil des personnes étrangères.